Gratuit & Utile

75% des Français rêvent d’avoir une suite parentale dans leur maison mais peu d’architectures de maisons anciennes sont configurées pour abriter cette grande pièce. Néanmoins, de plus en plus de propriétaires se lancent dans l’aménagement de leur chez soi pour pouvoir profiter de cette grande pièce privative. Pourquoi un tel engouement ? Parents et enfants semblent contraints de se conformer aux horaires et au mode de vie décalés des uns et des autres, et l’idée d’avoir une pièce intégrant une salle d’eau, réservée uniquement aux parents, semblent emballer plus d’un.

Possibilités d’aménager une suite parentale dans un ancien logement

Pour mériter le titre de « suite parentale », une pièce doit présenter au moins 12m2 de surface dont le tiers sera consacré à l’aménagement de la pièce d’eau. Plus l’espace est au rendez-vous, plus on peut se pencher sur diverses optiques pour pourvoir aux parents toutes les autres excentricités qu’ils rêvent d’avoir dans leur suite. Avec de belles dimensions, ils peuvent s’offrir le luxe d’avoir un espace bureau, d’un petit coin repos voire, d’un espace balnéo. La modélisation est assez aisée avec plus de surface mais la contigüité de la chambre avec la salle d’eau est à prévoir si la pièce n’est pas assez grande. La plupart des suites parentales ont également un espace de dressing.

Avantages et inconvénients d’une suite parentale

Sans tomber dans l’exclusivité, le plan d’aménagement des suites parentales offre un endroit privatif à l’extrémité d’une maison de plain-pied ou au rez-de-chaussée, s’il s’agit d’une maison à étage. Les parents peuvent ainsi se mettre à l’écart des bruits dans les pièces communes et profiter de cette exclusivité pour être à l’aise dans leurs habitudes de vie. Seul inconvénient reste les travaux de canalisation à prévoir, si la future suite parentale ne dispose pas encore de conduit d’eau.

Ils ont aimé cet article