Gratuit & Utile

La technologie part à une vitesse grand V et les pirates sur Internet suivent cette évolution. Ces dernières années, les arnaques sur la toile ne cessent de se multiplier et parmi les moyens les plus répandus, on a le spam, le scam, le hoax et le phishing.

Le spam

On définit le « spam » comme étant des courriers électroniques qui viennent inonder notre boîte email. La plupart du temps, ce sont des publicités de vente, de promotions et des propositions pour vous faire gagner de l’argent tout en restant chez vous.

S’il faut toujours se méfier par rapport à ces mails, c’est qu’ils sont presque tous des arnaques ou des offres sous conditions. Vous vous demandez alors que faire pour ces mails, les offres semblent bien alléchantes. Il est conseillé de ne pas acheter ce qui est proposé et encore moins de s’inscrire. Si l’objet du mail ne vous dit rien, il est préférable de directement le supprimer, car il est fort probable qu’il contient un virus. Pour des raisons de sécurité, mettez régulièrement à jour votre logiciel d’email.

Le scam

Vous ne l’avez peut-être pas remarqué, mais il y a aussi ce qu’on appelle les scams. Le plus courant est le scam nigérien qui vous propose d’être intermédiaire dans une transaction financière et vous promet une bonne rémunération. Lorsque vous vous inscrivez ou lorsque vous prenez contact avec la personne, elle vous demande de lui verser une somme. Méfiez-vous, c’est une arnaque.

Le hoax

Parmi les mails que vous recevez aussi, vous pouvez avoir des hoax. Ce sont des mails qui vous incitent à partager le mail à un maximum de personnes. Le contenu peut être intéressant et peut vous donner des informations sur les problèmes de santé publique, des rumeurs et autres. En général, ce ne sont que des canulars qui ont besoin de votre aide pour engorger l’adresse email de quelqu’un d’autre.

Le phishing

C’est sans doute l’élément sur lequel il faut rester le plus vigilant possible. Le phishing est un moyen pour profiter des internautes en leur invitant à donner des informations confidentielles comme les mots de passe. Certains pirates vont même jusqu’à créer des emails et des sites web qui ressemblent à ceux de votre banquier ou de votre collaborateur pour essayer de vous soutirer des données confidentielles.

Ils ont aimé cet article